Michelin et Aubert & Duval soutiennent la politique de réserve militaire (FR)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn3Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

Aubert & Duval, filiale de la branche alliages du groupe FRAMET, était représentée par Christian Levivier, son directeur des ressources humaines. « Ce n’est pas un fait nouveau pour Aubert et Duval de participer à l’effort de défense en facilitant le départ de nos collègues qui se mettent à disposition de nos armées. Cette convention est la prolongation de l’engagement citoyen que nous avons toujours soutenu. Par exemple, ici aux Ancizes, où nous avons une usine qui fabrique des aciers sophistiqués, nous pratiquons actuellement un investissement important qui permettra de fabriquer les avions Rafales. »

La manufacture Michelin et Aubert & Duval ont signé une convention dans le cadre d’un soutien à la politique de réserve militaire. La situation sécuritaire depuis janvier 2015, imposant le renforcement dans la durée des missions de défense et de sécurité sur le territoire national par les forces de sécurité intérieure et les armées, a mis en évidence le besoin d’accroître la contribution de la réserve à ces missions. Le monde de l’entreprise fait un effort  et s’engage pour la défense. C’est le sens de la convention signée, hier à la CCI du Puy-de-Dôme qui fixe les conditions en termes de durée et de délais d’engagement des personnels réservistes au sein de Michelin, Aubert & Duval. La radio RCF 63 s’est pour sa part engagée sur un volet médiatique.

Pour le général Gilles Darricau, délégué militaire départemental du Puy-Dôme, cette alliance est une évidence : « La défense et la sécurité nationale dépassent le champ de la chose militaire. Clairement le développement économique et social, l’éducation, l’instruction y participent. » Il argumente un positionnement gagnant-gagnant : « La réserve est une richesse de compétences que nous ne possédons pas et un réservoir d’effectif à une époque qui nécessite cette force. Et ces réservistes de retour dans les entreprises, y produisent de la sécurité. »

Aubert & Duval est un fournisseur privilégié des Armées en acier et super-alliage. Il en va des produits comme des hommes pour Christian Levivier, directeur des ressources humaines : « Voilà des années que dans la pratique, nous facilitons le départ de nos collègues pour qui’ls puissent se mettre au service des armées. Nous formalisons ici des pratiques anciennes. »

Quant aux liens qu’entretiennent depuis tant d’années Michelin et l’Armée, « ils se poursuivent aujourd’hui avec l’intensité qu’il convient » pour Jean-Dominique Senard, président de la manufacture. « À titre personnel étant moi-même officier de réserve, je me réjouis que de plus en plus de Français et de personnels de Michelin, montrent de d’intérêt à déployer leurs capacités dans un monde familier mais qui est fermé à cause des contraintes de la vie du travail. Cette convention ouvre de nouvelles possibilités ». Michelin participe déjà la reconversion des militaires et travaille par exemple avec la cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre. Dans le cadre de cette nouvelle convention, est étendue de 5 à 12 jours la durée d’indemnisation des réservistes salariés de Michelin, sur la base d’un maintien intégral de leur rémunération.

Source :

http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/economie/btp-industrie/2017/04/12/michelin-et-aubert-duval-soutiennent-la-politique-de-reserve-militaire_12360884.html#

Credit Photo @  le Journal de l’eco

Posted in Actualités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *