Creusot Forge Relies on its new 9,000 Open Die Forging for Business Diversification (French)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

AREVA patrick PORET

La filiale creusotine d’Areva NP poursuit la montée en puissance de la nouvelle presse de 9 000 tonnes installée fin 2013 (Credit Photo @ Photo Y. G – JSL)

Seize mois après la mise en service de sa nouvelle presse de 9 000 t et de son manipulateur, l’entreprise Creusot forge, filiale d’Areva NP, possède un certain recul sur son investissement. « L’objectif de départ était d’améliorer la compétitivité sur les pièces nucléaires, se souvient Patrick Poret, directeur de la ligne de fabrication équipements lourds. Ce que nous avons fait. » Il citait en ce sens un exemple simple et représentatif : dans un lingot de 16 tonnes, Creusot forge ne fabriquait qu’une seule pièce de tuyauterie primaire avec sa presse de 6 000 tonnes. Aujourd’hui, elle parvient à en fabriquer deux. « Cela participe de la compétitivité générale d’Areva avec une machine qui permet de gagner 10 à 30 % selon les produits. »

Le nucléaire d’abord

Des avancées qui, selon le responsable, permettent de consolider la place de son entreprise dans son secteur d’activité principal : le nucléaire, qui représente 70 % de la production de Creusot forge. « L’investissement décidé par Areva pour cette nouvelle presse a été pris dans un contexte où la prudence était déjà de mise face au marché, développe le responsable. Ce qui démontre à quel point il était réfléchi et indispensable. » Une analyse qui balaie d’un revers de main des bruits qui laissaient supposer que l’entreprise se mordait les doigts d’une telle dépense au regard de ses déboires actuels. « Le groupe a une vision réaliste de la situation, poursuit-il. Dans celle-ci, les fondamentaux du nucléaire restent vrais. » Et le responsable de reconnaître que le cycle économique n’est pas forcément au meilleur de sa forme, nécessitant un besoin de prudence sur l’emploi. Mais il restait très confiant dans le nucléaire qui reste, à ses yeux, une énergie d’avenir. « Le grand carénage, qui doit rendre possible l’utilisation des centrales nucléaires au-delà de 40 ans et l’EPR, nous permet une visibilité que beaucoup nous envieraient. »

Diversification

Cette réalité n’occulte pas les envies de l’entreprise de se lancer dans d’autres types de production, exploitant ainsi complètement les possibilités de son matériel de pointe. « La diversification n’était pas possible avant, reconnaît le responsable, car nous ne disposions pas des capacités que nous offre notre nouvel équipement. » La machine permet en effet d’aller plus vite et d’être plus précis dans les manipulations. « Nous sommes entrés dans le XXIe siècle », affirme-t-il avec un sourire. Un simple regard sur le tableau de commande de l’opérateur de la presse où s’alignent quantité de boutons et de manettes suffit à comprendre l’allusion. Une avancée technologique sur laquelle Creusot forge veut s’appuyer, privilégiant des produits de haute technicité. « On essaye de concevoir ce que les autres ne savent pas faire. Nous voulons absolument rester dans la forte valeur ajoutée. » Creusot forge s’est ainsi tourné vers l’aéronautique, la pétrochimie, les containers de transport de combustibles usés, le marché automobile avec du matriçage de pièces. Un complément qui apporte tant en termes de charge que de maîtrise du savoir-faire. « Nos équipes ont suivi de nombreuses formations pour être totalement opérationnelles. Aujourd’hui, on a complètement dépassé la phase d’apprentissage et on tire le meilleur de la machine. Ce qui nous permet de travailler sur de nouvelles gammes. » Deux modes de production qui doivent permettre à Creusot forge de regarder l’avenir, en espérant que les nuages actuels ne lui fassent pas d’ombre trop longtemps.

 Source :

http://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2015/03/26/un-outil-pour-le-xxie-siecle

 

 

 

Posted in Strategy.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *